Paroles d’élèves – Un stage sous les étoiles… Michelin

Rencontre avec Egis Rasiukas, élève du Bachelor des Arts Culinaires

"J'ai appris énormément de choses et pour la première fois ma cuisine était basée sur du concret."

Egis with Chef Jean-François Piège
Egis with chef Jean-François Piège at a special event by Le Fooding.

 

Originaire de Lituanie, Egis Rasiukas, étudiant en 1ère année de notre Bachelor des Arts Culinaires, a la chance de réaliser son stage au sein du prestigieux établissement « Le Grand Restaurant / Jean-François Piège ». Une opportunité unique qui lui permet de participer à des événement exceptionnels et de mettre en pratique toutes les connaissances et techniques acquises lors de sa première année d’étude. Il se prête au jeu de l’interview et partage avec nous cette belle expérience.

 

Vous avez intégré en septembre dernier le Bachelor des Arts Culinaires de Ducasse Education. Comment se déroule votre formation?

Le premier semestre s’est très bien passé. J’ai appris énormément de choses et pour la première fois ma cuisine était basée sur du concret. Je ne tentais plus seulement de reproduire une recette trouvée sur internet par exemple. J’ai été épaté par la quantité de recettes et de techniques que nous apprenons directement au cours de la première année. J’ai développer beaucoup de connaissances que je n’aurais pu acquérir sans intégrer une école de cuisine je pense.

Quelle est la chose la plus importante que vous ayez appris en étant chez Ducasse Education ?

Les bases. Pour moi, la chose la plus importante quand on veux se construire une carrière c’est la manière dont on met en place les fondations, et cela passe par l’apprentissage. Sans la maîtrise des bonnes bases de la cuisine il est impossible de travailler parfaitement.

En quoi le Bachelor des Arts Culinaires vous aide dans votre stage chez « Le Grand Restaurant / Jean-François Piège » ?

Ma formation m’est d’une grande aide. Dès que je suis rentré en cuisine et que j’ai intégré la brigade je me suis senti à l’aise car j’ai été très bien préparé à l’organisation d’une cuisine. J’ai pu aussi faire ce que l’on me demandait rapidement, correctement et de manière efficace. Ce qui aurait été impossible pour moi sans les connaissances acquises à l’école. C’est d’ailleurs la chose qui me rend le plus fier parce que les membres de ma brigade n’ont pas besoin de m’expliquer à plusieurs reprises les taches que je dois réaliser.

Quels mots décriraient le mieux votre expérience professionnelle ?

Efficacité, rapidité et curiosité mais surtout ne jamais s’arrêter même si l’on est exténué.

Quelle est le plus beau souvenir de votre stage à ce jour ?

J’ai eu l’honneur d’accompagner Jean François Piège pour cuisiner pour les personnes dans le besoin, au Reffettorio Paris, restaurant solidaire nouvellement ouvert par le chef étoilé Massimo Bottura à la Madeleine. Le sentiment de cuisiner pour des personnes en difficulté me touche particulièrement. A la fin du service, nous sommes descendus dans la salle à manger et tous les convives nous ont applaudi. Je pouvais voir l’émotion sur leurs visages illuminés de beaux sourires. Certains même pleuraient. Je n’osais pas les regarder dans les yeux, de peur de craquer. J’étais aussi très fier de pouvoir lutter contre le gaspillage alimentaire. C’était vraiment ma plus belle expérience cette année.

Quel est votre plat préféré à la carte du « Le Grand Restaurant / Jean-François Piège » ?

J’en ai plusieurs ! Mes plats préférés sont « Ma version du gâteau de foie blond façon Lucien Tendret, sauce aux queues d’écrevisses et truffes noires », le « Mijoté de homard en feuilles de cassis sur les carapaces, concentré des baies et foie gras » et enfin le fameux « Blanc à manger ».

Homard bleu mijoté en feuilles de cassis sur des carapaces, concentré des baies, foie.
Homard bleu mijoté en feuilles de cassis sur des carapaces, concentré des baies, foie.

 

A la fin de votre stage, quelle est la chose qui va le plus vous manquer ?

Ma famille. Car je considère la brigade comme ma famille. Ils m’ont permis d’acquérir beaucoup d’expérience en si peu de temps. Chaque jour n’est que découverte avec eux ; les moments partagés en cuisine en dehors du service et les connaissances qu’ils me transmettent me manqueront.

Est ce que ce stage vous a donné un œil nouveau sur le métier de cuisinier et votre projet futur ?

Ce stage m’a réellement appris ce qu’était un restaurant étoilé et comment cela fonctionne, ce que j’ignorais auparavant. Ce stage m’a aussi beaucoup éclairé sur les choses à faire et ne pas faire lorsque je voudrais ouvrir mon propre restaurant. J’ai aussi appris à considérer aussi bien mes réussites que mes échecs. Je pense que c’est cela la vie, il faut savoir tout apprécier.

 

Un grand merci à Egis pour ce témoignage enrichissant. Nous lui souhaitons tout le meilleur pour sa deuxième année qui arrive à grands pas !

 


 

Intéressé(e) par le Bachelor des Arts Culinaires

Notre équipe Recrutement et Admissions répondra avec plaisir à toutes vos questions au +33 1 34 34 19 18 ou admissions@ducasse.com.

 


Share This